Des recherches historiques ont été entreprises par l'Association de la Chapelle de Lignou qui travaille activement à la restauration de l'édifice et qui a donné naissance à une brochure consacrée au monument.
L' origine est issue d'une commanderie de Templiers, adorateurs de la Vierge et de l'épine du Christ.
Face à la chapelle, à l'arrière d'un ancien bâtiment, on découvre les vestiges d'une tour, aujourd'hui tronquée, d'où l'on surveillait la campagne alentour.
La statue miraculeuse vénérée à Couterne, ornait autrefois l'oratoire de l'ancien château de Lignou de Briouze.
Pendant des générations, les seigneurs de Lignou la tenaient en grande dévotion et en avaient fait leur protectrice. Lors d'un voyage, frappé à mort par son intendant près de Couterne, le seigneur de Lignou tomba en s'écriant, " Notre-Dame, secourez-moi ! ".
De son manoir, au milieu d'une épine blanche, la Vierge lui apparut alors. Après la mort du seigneur, la statue fut ramenée dans l'oratoire du château, d'où elle disparu à l'endroit où elle était apparue la veille. Face à cette volonté divine plusieurs fois répétée, Lignou de Briouze fit bâtir un sanctuaire près de Couterne. Oratoire qui prit le nom de Lignou de Couterne.

S'est-il opéré des miracles à Lignou de Couterne ?
Curé de Couterne de 1815 à 1882, l'abbé Vauloup relate des faits dans les registres : " En 1787, un homme d'une paroisse voisine, perclus de ses jambes, ne pouvant plus marcher qu'avec des béquilles depuis de longues années, se rendit comme il put au sanctuaire de Lignou, y pria de tout son cœur et fut aussitôt guéri.
Ses béquilles sont restées longtemps en ex-voto, suspendues à l'autel de Marie, salut des infirmes ". Mais, écrit l'abbé Vauloup dans sa notice, " un miracle multiple et que l'on peut appeler permanent, c'est l'effet moral dans l'ordre du salut, produit par la dévotion à Notre-Dame de Lignou ".
Aujourd'hui encore, quelques personnes gardent Notre-Dame de Lignou une reconnaissance profonde. Depuis quelques années, soucieux d'apporter leur pierre à la restauration de la chapelle, les pèlerins se rendent à Lignou le 15 Août.

Extrait du reportage du Publicateur Libre : entretien avec M.Guilleux.